Bienvenue sur le site du Makoto Karaté Club de Nivelles ! 
Au Makoto Karaté Club, vous allez progresser tout en étant encadrer par des instructeurs qualifiés ,reconnus par la J.K.A., la W.F.K. et l'Adeps.

  • contact@makotokcnivelles.be
  • Mardi : 18h30 à 20h00 | Samedi : 10h00 à 12h00

Le Karaté Gi

Comment prendre soin de son Karate-gi (Kimono de karaté) ?

On dit que faire attention à son Karate-gi, c’est aussi faire attention à son hygiène personnelle.

Quel que soit le modèle de votre Karate-gi, les instructions pour en prendre soin restent à peu près les mêmes.  La pratique des arts martiaux comme le Karaté exige un Karate-gi en bon état et bien adapté au physique de son propriétaire. Il est donc important de faire un choix et de respecter certaines règles pour que vous puissiez prolonger sa durée de vie.

Voici donc quelques règles simples à suivre afin d’obtenir le maximum de satisfaction de votre Karate-gi.

1. Lavez régulièrement votre Karate-gi

Lavez votre Karate-gi régulièrement ! Régulièrement signifie de préférence après chaque séance ou de façon plus réaliste après toutes les deux ou trois séances maximum si vous vous entraînez quotidiennement.

Cela évite que votre karaté-gi ne soit trop souillé, sale ou jauni par la sueur séchée.

2. Ne lavez pas votre Karate-gi à température élevée

Quand vous lavez votre Karate-gi, évitez l’eau trop chaude ! Utilisez le réglage de température le plus bas (30 ou 40°C). Cela permet non seulement de minimiser le rétrécissement, mais aussi d’endommager le tissus.

Il est préférable sauf exception de ne pas dépasser les 40°C.

Si vous lavez régulièrement votre Gi le lavage à chaud n’est pas nécessaire.

3. Évitez d’utiliser de l’eau de javel

Si vous suivez la règle numéro 1, cela ne devrait jamais être nécessaire. Même les tâches de sang, de saleté et autres peuvent être éliminées sans javellisant si le Karate-gi est lavé dans l’immédiat.

Lavez votre Karate-gi dès que le tissu est tâché, plutôt que de le laisser sécher pendant un moment.

4. Privilégiez les détergents doux sans javellisant

Si vous suivez la règle numéro 1, c’est très faisable. Pour les Karate-gi tâchés (de sang par exemple), enlever les tâches à la main avec un peu de détergent. Note pour le sang : utiliser de l’eau froide.  Pour les salissures importantes, tremper quelques heures dans une solution détergente tiède, puis laver comme d’habitude.

5. Évitez le sèche-linge

l est clairement indiqué sur l’étiquette de chaque Karate-gi qu’il ne faut pas utiliser le sèche-linge. Cependant, cette indication n’est pas toujours suivie. Pourtant, le sèche linge rétrécit le Karate-gi (ce qui réduit sa durée de vie), et l’endommage de sorte qu’il devienne graduellement plus rigide et plus susceptible de se déchirer. Suspendez votre Karate-gi dans un endroit sec, mais pas directement au soleil !

Si vous devez vraiment utiliser une sécheuse, utilisez une grande sécheuse commerciale (pas une laveuse/sécheuse à domicile) et réglez-la sur le réglage le plus délicat. Séchez le Karate-gi. Il est préférable de sécher lentement à basse température que de sécher rapidement à température élevée.

6. Lavez votre Karate-gi individuellement

Dans la mesure du possible, il est vivement recommandé de laver son Karate-gi individuellement. Plus il y a de place dans votre machine, plus elle sera propre. De plus, il n’y a aucun risque d’accident de couleur ou de grisonnement. Cela peut sembler évident pour la plupart des gens, mais ne lavez jamais votre Karate-gi avec votre ceinture (sauf si c’est une ceinture blanche bien sûr)!

7. Si vous repassez, faites attention!

Il y a des gens qui suivent la règle du “fer corporel” selon laquelle pendant l’échauffement d’une séance, la chaleur et la sueur de leur corps vont repasser le karaté-gi. Toutefois, la plupart des gens préfèrent le repassage bien qu’il ne soit pas recommandé par le fabricant. En raison de la nature du tissu de nombreux Karate-gi, des températures élevées sont nécessaires. Diminuez si possible la température que vous devez utiliser en étirant et en aplatissant le matériau lorsqu’il est mouillé.

Attention, attendez que votre kimono soit bien sec. Le repassage à chaud d’un Karate-gi humide le rendra jaune.

Ensuite, vous devrez le plier correctement en attendant votre prochaine séance d’entraînement.

Savoir plier son « karaté gi »

La tenue du karatéka est composée d’une veste, d’un pantalon et d’une ceinture. Tissée en coton, la tenue est souvent très dense pour résister à l’entraînement. Il existe de nombreuses coupes selon les disciplines.

Prendre soin de soi et de sa tenue fait partie de la discipline du karaté do qui a pour but de perfectionner principalement le caractère.

Plier son Karaté gi

%d blogueurs aiment cette page :